Île Grande Pleumeur-Bodou : tout ce qu’il faut voir

Si vous décidez de venir passer quelques jours de vacances à Pleumeur-Bodou, l’Île Grande est un lieu incontournable en Bretagne qu’il vous faut absolument visiter : l’île dépend de la commune et y est rattachée par un petit pont de pierres. 

Originellement, l’île Grande était un lieu important d’extraction du granit gris bleuté et gris beige, présent sur l’île. Aujourd’hui, c’est un lieu touristique très prisé des visiteurs pour découvrir de superbes paysages tout en se baladant sur une partie du sentier des douaniers, aussi appelé le GR 34. Voici toutes les informations indispensables pour ne rien manquer de votre visite.

Parking Saint-Sauveur Ile Grande
Départ du parking du port Saint-Sauveur.

L’île Grande en Bretagne : les lieux incontournables à découvrir

Le tour de l’île est un parcours de 7,5 km et d’environ 2h30 si vous marchez d’un bon pas. Il faut également un peu de temps pour observer les innombrables points de vue et points d’intérêt que vous rencontrerez durant votre promenade. Par exemple, vous pourrez si vous le souhaitez découvrir certaines îles proches de l’Île Grande, qui sont accessibles à pied à marée basse telles que l’île Canton, ou encore l’île Morvil. Vous pourrez également apercevoir la célèbre île d’Aval, mais il s’agit d’une propriété privée, son accès est donc interdit. 

Vous allez découvrir de sublimes paysages : entre mer, plages, marais, et décors évoquant parfois les côtes écossaises et irlandaises. Néanmoins, il est important de noter que vous ne trouverez pas sur votre chemin les mythiques chaos de granit rose

Bon à savoir : avant de commencer votre balade, sachez que par endroits, le chemin est étroit, il est donc difficile de se croiser. Attention notamment durant la haute saison lorsque les lieux sont très fréquentés surtout si vous faites cette randonnée avec des enfants. 

• Informations utiles et carte de localisation

  • Distance : environ 7,5 km : prévoir un pique-nique au milieu du parcours
  • Durée moyenne de la balade : 2h30
  • Difficulté : facile
  • Accessibilité : Non praticable en poussette / Jeunes enfants oui
  • Circuit : boucle avec retour au point de départ
  • Sur place : toilettes au niveau du club nautique (sous réserve).

→ Y accéder

  • Adresse : Rue de Molène Port Saint-Sauveur 22560 Pleumeur-Bodou
  • Un des points de départ pour réaliser le tour de l’Île Grande se situe au niveau du parking du port Saint-Sauveur (attention, il y a relativement peu de places notamment en haute saison lorsque les lieux sont fréquentés). Descendre vers la capitainerie et prendre le petit sentier à gauche. Des toilettes sont accessibles à proximité. Carte balade île Grande Côtes-D'Armor
  • Il existe également d’autres parkings sur lesquels vous garer si celui du port Saint-Sauveur n’est plus accessible : vous pouvez tout à fait vous garer sur un autre parking dans la mesure où cette balade est une boucle (à noter que ces derniers proposent également peu de places). Vous pourrez ainsi trouver une place sur celui situé à proximité de la station LPO. Il y a également une petite aire de stationnement en face de la fontaine Saint-Sauveur, et enfin une autre à proximité de la pointe de Toul-Ar-Staon.
  • Départ : QCW7+4M Pleumeur-Bodou
  • Localiser sur Google MapsVoir ici

• Le Port Saint-Sauveur et sa fontaine

Vous pourrez tout d’abord admirer le port Saint-Sauveur, où il est possible d’acheter du poisson en vente directe de la pêche tous les matins de 10h30 à 12h30, au niveau du parking du port tout au début de votre balade.

À proximité, de nombreuses petites îles sont accessibles à marée basse. Une partie du port est situé dans un environnement marécageux, très joli à observer lorsque le soleil se reflète sur l’eau. 

Vous découvrirez rapidement la fontaine Saint-Sauveur, édifiée en 1665, non loin du point de départ de votre randonnée. Pour la voir de près, il vous faudra traverser la route lorsque vous arriverez au niveau du square. Vous trouverez également sur place quelques tables de pique-nique. 

Fontaine Saint-Sauveur Pleumeur-Bodou
Fontaine Saint-Sauveur. Pour voir toutes nos photos prises sur l’Île Grande › Instagram Côte du 22

Le saviez-vous ? Cette fontaine fait l’objet de croyances selon lesquelles les fiancés, avant le mariage, devaient se rendre à la fontaine Saint-Sauveur pour y lancer chacun un morceau de mie de pain. Assis l’un en face de l’autre devant la fontaine, ils devaient voir ce qui se produisait : si les deux morceaux de pain se rapprochaient, alors cela était présage de bonne augure pour leur mariage. Si ce n’était pas le cas, il valait mieux annuler les noces.

La fontaine était également considérée comme ayant des pouvoirs de guérison, notamment pour les enfants qui avaient du retard dans l’apprentissage de la marche. 

Source légende

• Les Prés Salés de l’Île Grande

L’Île Grande recèle de nombreux trésors, dont son marais maritime habillé par une végétation diversifiée : obione, salicorne et jonc maritime. Il s’agit du marais de Kervoalant, lieu très paisible et dépaysant, qui détonne avec les paysages que l’on peut admirer sur la côte de granit rose. 

Face au marais de Kervoalant, vous découvrirez le lavoir de Run Losquet datant du XIXème siècle, édifié avec du granit et du schiste. Ne vous attendez pas à un lavoir couvert : il s’agit d’un bac en granit rempli d’eau douce et envahi par la mer lors des grandes marées. Autrefois entouré de belles pierres de granit, il a été dévalisé et laissé à l’abandon de nombreuses années avant qu’une famille originaire de l’Île-Grande n’en prenne à nouveau soin en 2018. Pour en savoir plus sur le lavoir de Run Losquet › Les lavoirs de l’Île Grande

• Les Dunes de Toul Gwenn

Durant votre balade, vous passerez par les Dunes de Toul Gwenn, milieu naturel exceptionnel et protégé. En ces lieux, vous découvrirez une grande diversité de faune et de flore. Les Dunes de Toul Gwenn se situent au bord de la baie de Keryvon et face à l’île d’Aval. Vous pourrez également profiter d’une jolie plage de sable fin.

Bon à savoir : ce site est sensible et protégé, notamment en raison de sa grande fréquentation. Les piétinements répétés des visiteurs entraînent une érosion rapide des dunes. Des chemins ont donc été aménagés et matérialisés pour permettre une restauration naturelle de la couverture végétale qui protège le sable. Si cela n’est pas respecté, la dégradation des lieux s’accélère. Il est donc important de bien suivre les chemins balisés pour protéger cette zone sensible.

• La Base Nautique de l’Île Grande

Si vous êtes tenté par les activités nautiques, un centre est présent sur l’Île Grande pour vous proposer différentes prestations : du kayak à la voile, en passant par le paddle, l’organisation de stages, séjours, locations etc. 

La base nautique est située sur la petite plage de Porz Gélen, constituée de sable blanc et fin, idéale pour effectuer la pause pique-nique en famille lors de votre tour de l’île.

Pour en savoir plus sur les activités proposées › Cliquer ici

• Le Rocher du Corbeau

Peu après avoir dépassé la base nautique de l’Île Grande, vous découvrirez plusieurs plages de galets ainsi que le rocher du Corbeau situé sur l’îlot Castel Vran, qui était jusqu’en 1980 un lieu important pour l’extraction du granit. 

Il s’agit d’un massif granitique situé au nord de l’île, tourné vers la mer, se dressant fièrement au dessus d’une pointe rocheuse. Avec sa taille impressionnante et sa forme particulière, le Corbeau est visible d’un bout à l’autre de l’Île Grande. 

Le rocher du Corbeau tourné vers la mer
Le rocher du Corbeau face à la mer sur l’Île Grande.
À noter : il est possible d’accéder de près au site du Corbeau en empruntant un chemin fait de blocs de granit. Cependant, ce passage est difficile d’accès, est seulement praticable à marée basse. Aussi, il est fortement déconseillé de tenter d’y accéder sans avoir au préalable consulté les horaires de marées.

• Point de vue sur la mer et l’allée couverte

Ne manquez pas de faire une halte sur l’un des points emblématiques de l’île : l’allée couverte en granit de l’île Grande, orientée Est-Ouest comme la plupart des allées couvertes. Mégalithe datant de la fin du néolithique et classé monument historique depuis 1956, c’est l’un des lieux incontournables de l’île. Il s’agit d’une allée couverte posée sur le sol, ce qui contraste avec les allées présentes dans le bassin parisien qui elles, sont enterrées. Elle possède un vestibule et une chambre funéraire. La structure est particulièrement impressionnante, recouverte par deux grandes tables de pierre. 

Intérieur d'une allée couverte
L’allée couverte de l’Île Grande.
Le saviez-vous ? Le terme mégalithe renvoie littéralement à un rocher de taille gigantesque, édifié il y a plusieurs millénaires avant JC. Ils sont nombreux en Bretagne, dont certains sont très bien conservés. Ils sont protégés et valorisés par les communes de la région comme élément du patrimoine.

Quant à l’allée couverte, il s’agit en réalité d’un cairn qui a été démantelé. Le cairn est l’immense construction en pierres qui, comme une voûte, recouvre et protège une allée couverte qui elle constitue le cœur interne d’un cairn.

Info importante : le sentier pour vous rendre à l’allée couverte n’est pas indiqué, il peut être difficile de se repérer. Tout d’abord, vous pouvez si vous le souhaitez vous rendre sur le sommet de Runn al Lannou (voir photo ci-dessous) : il est possible d’escalader ce haut rocher pour obtenir un superbe point de vue. Il se situe en face du Corbeau, on y accède par un petit chemin sur la gauche un peu avant d’arriver à la statue aux carriers (attention en escaladant les rochers qui peuvent être glissants).

Puis pour accéder à l’allée couverte, emprunter le chemin le plus à gauche du rocher, ne retournez pas vers la mer en prenant le chemin dont vous venez vers la droite. Continuez tout droit jusqu’à un embranchement, et à ce dernier prenez à gauche. Marchez quelques mètres, l’allée couverte se trouvera sur votre droite.

Point de vue sur la mer
Point de vue depuis le rocher à escalader : sommet de Runn al Lannou qui signifie “le sommet de la lande”.

• La carrière Brenterc’h et la statue aux Carriers

L’exploitation des carrières de granit sur l’île Grande a commencé dès le XIVème siècle lors de l’édification de l’église du Tréguier. Ce sont ensuite quelques 14 hectares de carrières qui seront exploitées sur l’Île Grande au XIXème siècle.

Après avoir admiré le point de vue depuis le rocher et l’allée couverte, vous passerez par l’une de ces carrières, dite ancienne carrière au Lion située à l’est de la plage de Pors Gwen. Cette carrière était principalement exploitée pour son granit bleu. C’est ici qu’à été inaugurée une statue dédiée aux Carriers qui exploitaient le granit de l’île. Leurs conditions de travail étaient extrêmement difficiles, et cette statue leur rend hommage. 

• La Pointe de Castel Erek

Après avoir dépassé le rocher du Corbeau et la statue aux Carriers, vous découvrirez une autre célèbre ancienne carrière de granit : la carrière de Castel Erek, site naturel impressionnant et aujourd’hui protégé par la LPO. C’était un lieu très important d’extraction du granit, qui offre un beau point de vue sur la mer et l’horizon. Au loin sur la droite vous pourrez encore observer le rocher du Corbeau.

Carrière de Castel Erek
Ancienne carrière de granit de Castel Erek.
Le saviez-vous ? Le granit de l’Île Grande n’est pas rose, mais gris bleuté ou gris beige. Ce dernier a été extrait des carrières présentes sur l’île, et a servi à de nombreuses constructions au fil des siècles, dont par exemple la confection de pavés pour recouvrir les rues parisiennes.

• La Station LPO

Peu après, vous passerez devant la Station de Ligue Pour la Protection des oiseaux qui a été créée en 1912 pour sauver de la chasse les macareux présents sur l’Archipel des Sept Îles. Aujourd’hui, la station LPO de l’Île est un centre de soins, et surveille les différentes espèces d’oiseaux marins qui peuplent les Sept Îles pour assurer leur préservation.

Pour en apprendre plus sur l’environnement de l’Île Grande et sa biodiversité, la LPO propose différentes activités afin de sensibiliser le public à la préservation de cet environnement exceptionnel : expositions sur l’écosystème des Sept Îles, sensibilisation, excursions commentées, ou encore sorties nature. 

À proximité de la station, vous pourrez observer des oiseaux marins en convalescence dans une grande volière aménagée à cet effet.

• La Pointe de Toul-Ar-Staon

Votre balade se termine par la découverte de la pointe de Toul-Ar-Staon, qui signifie “La passe de l’étrave” pièce saillante qui forme la proue d’un navire. Elle est aussi appelée “La pointe du vent” : en effet, lorsque le vent souffle à cet endroit, la mer est extrêmement agitée. Un panneau indique d’ailleurs que vous pénétrez sur les lieux “à vos risques et périls”.

On accède à la pointe de Toul-Ar-Staon par un petit sentier sur la droite, peu après avoir dépassé la station LPO. Pour en faire le tour, vous pouvez choisir de passer par la plage, ou bien d’emprunter un petit chemin entre les chaos de granit (attention, le sentier est escarpé).
De très nombreux rochers et galets sont présents sur les lieux, de quoi faire un peu d’escalade.
Sur votre droite, la mer vient s’écraser contre les rochers de granit, taillés durant leur exploitation par les carriers pour leur richesse en mica blanc. D’ici, vous apercevrez au loin le rocher du corbeau, et bénéficierez d’un point de vue imprenable sur la mer.

Tour de la pointe de Toul Ar Staon
Contraste entre les paysages des deux côtés de la pointe de Toul-Ar-Staon.

Au bout de la pointe, vous apercevrez l’île Aganton, accessible à pied à marée basse.
Tout près, subsistent les ruines d’un vieux bâtiment ayant connu de multiples vies : construit au 19ème siècle par des goémoniers (pêcheurs spécialisés dans la récolte des algues marines, notamment le Goémon) présents sur l’île pour y vivre avec leur famille, il deviendra un abri pour les carriers. Dans les années 1930, c’est une auberge de jeunesse qui donnera vie au bâtiment. Finalement, ce dernier a été partiellement détruit durant la seconde guerre mondiale par l’armée allemande, durant les entrainements au tir depuis le port Saint-Sauveur.

Découverte de ruines sur l'Ile Grande
Ancien bâtiment en ruines sur l’Île Grande, au bout de la pointe de Toul-Ar-Staon.

À cet endroit, vous remarquerez que la mer est beaucoup plus calme : on observe un réel contraste avec le côté droit de la presqu’île.

Puis pour terminer le tour de la pointe du vent, nous vous conseillons si cela n’est pas déjà fait, de passer par la plage : de nombreux rochers aux formes étonnantes sont à observer, notamment un rocher qui se distingue par sa forme rappelant celle d’un crâne.

Rocher remarquable sur l'Ile Grande
Rocher remarquable sur la plage, pouvant évoquer la forme d’un crâne.

Observez bien : vous aurez peut être aussi l’occasion de voir de nombreux oiseaux, dont les bernaches cravant. Ces dernières font un petit arrêt sur l’Île Grande durant leur migration entre la Sibérie et le Golfe de Gascogne, deux fois dans l’année entre septembre et mars.

Oiseaux marins à Pleumeur-Bodou
Les bernaches cravant profitant du soleil et de la mer à Pleumeur-Bodou durant leur migration.

Pour rejoindre le parking du port Saint-Sauveur, suivez le GR 34 sur votre droite après avoir quitté la pointe de Toul-Ar-Staon.

Avez-vous trouvé toutes les informations que vous recherchiez sur l’Île Grande ? Faites-le nous savoir dans la zone de commentaires ci-dessous ou par mail si vous le souhaitez.
Rejoignez-nous sur Instagram pour voir plus de photos et vidéos des Côtes-d’Armor › Instagram Cote du 22

Plus d’infos

› Tout ce qu’il faut voir à Pleumeur-Bodou

À voir aussi à proximité de l’île Grande

› La Vallée de Goas Lagorn à Lannion/Trébeurden
L’île Renote et sa presqu’île à Trégastel
L’île Milliau à Trébeurden
Le Castel à Trébeurden

› Voir plus de balades et randos dans les Côtes-d’Armor

Côte du 22

Nos découvertes, nos coups de cœur et infos utiles sur la région des Côtes- d'Armor. Reportages en photo ou vidéo réalisés par des Costarmoricains passionnés de leur région. Pour les gourmands, découvrez également nos délicieuses recettes bretonnes à base de sarrasin. Degemer mat.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page